Catégories
Comment choisir son CBD ?

Avantages de l’exercice et de la récupération musculaire avec CBD


Vous cherchez une solution aux blessures post-entraînement ou améliorez votre endurance pour faire de l’exercice ? Le cannabinoïde ou CBD est votre référence !

Les athlètes doivent être extrêmement prudents lorsqu’ils s’entraînent et font de l’exercice. Tout mauvais mouvement peut endommager ou fatiguer un muscle. Il est naturel de ressentir de l’inconfort pendant les activités sportives. Cependant, il y a une ligne qui distingue les malaises positifs des malaises négatifs de la douleur. Une douleur qui ne récupère pas assez tôt peut être le signe de lésions musculaires irréversibles.

Les muscles sont les plus touchés lors des programmes d’entraînement. C’est pourquoi avoir un instructeur de formation à vos côtés peut aider à superviser chaque mouvement et vous protéger contre le surmenage. De même, les amateurs de fitness et les amateurs de gym font preuve de prudence et prennent leur temps pour récupérer de tout stress physique après les entraînements.

Impact sur les muscles pendant l’exercice

Pour augmenter la force musculaire, le muscle doit subir un stress physique. Cette forme de stress à son tour ne peut être ressentie par le corps que progressivement et non d’un seul coup. Imaginez que vous appliquez les freins d’urgence pendant que vous êtes assis sur la banquette arrière. Maintenant, imaginez vivre cela à plusieurs reprises pendant quelques semaines. Vous vous surprendriez à vous plaindre de maux de dos.

Vos muscles, tendons, cartilages, os et ligaments sont tous sensibles au même effet. Tout choc soudain ou brutal sur le corps est malsain et peut entraîner des dommages permanents.

Comment le CBD peut-il aider à apaiser les douleurs musculaires ?

Le CBD est la variante saine du cannabis. Cela signifie qu’il ne provoque pas d’effets secondaires enivrants comme celui du THC (tétrahydrocannabinol). Le THC est la variante malsaine du cannabis et son utilisation ou sa vente est interdite en raison d’un abus potentiel.

Le CBD, d’autre part, a profité à de nombreuses personnes ayant des problèmes médicaux, y compris l’exercice. Il aide à soulager les muscles endoloris après des entraînements intenses comme la course, l’haltérophilie, l’entraînement par intervalles à haute intensité ou d’autres types d’exercices.

Les athlètes peuvent être bien familiarisés avec les douleurs musculaires d’apparition retardée. Ce type de douleur survient quelques heures après un entraînement intense. Le CBD est connu pour atténuer les effets de cette douleur, ce qui vous permet de retourner plus facilement et plus rapidement au gymnase.

Il n’y a pas de recherche spécifique pour soutenir les effets positifs du CBD sur les douleurs musculaires, mais des questions théoriques disent le contraire. Si le CBD est connu pour soulager la douleur causée par d’autres maladies et affections chroniques, alors pourquoi pas les douleurs musculaires ou l’inflammation ? Le CBD a la capacité de réduire la douleur, aidant ainsi à un rétablissement rapide. Il améliore également l’effet des analgésiques car il aide à une absorption plus rapide.

Une autre façon passive du CBD d’aider à une récupération plus rapide est sa capacité à améliorer le sommeil. Certaines recherches indiquent que le CBD est directement lié à un bon sommeil. Si la qualité du sommeil s’améliore, les chances de récupération musculaire s’améliorent également.

L’huile de CBD est connue pour améliorer les performances sportives en réduisant la nervosité, le stress et l’anxiété avant toute compétition. Bien sûr, la prise de ce produit chimique n’est conseillée qu’après avoir consulté un médecin.

Comment reconnaître une mauvaise douleur ?

Outre les bienfaits du CBD, il est important de savoir si vous souffrez vraiment de lésions musculaires.

La douleur musculaire se produit si vous effectuez un nouvel exercice ou si vous avez commencé à vous entraîner après un long intervalle. La douleur dure généralement peu de temps après la fin de l’entraînement. Cependant, une douleur qui dure plus d’un jour à des semaines ou des mois signifie la présence d’une blessure musculaire. Cela indique que la routine d’exercice était trop stressante pour les muscles et que des dommages à long terme se sont produits. Par conséquent, il est conseillé de commencer lentement et progressivement avec une force moindre appliquée. Finalement, l’intensité de l’exercice peut augmenter mais après une analyse délibérée de l’endurance du corps en prendre plus.

De même, les tendons de vos articulations lorsqu’ils sont trop sollicités pendant les entraînements peuvent entraîner de graves problèmes. Par exemple, la tendinite fait référence à l’inflammation des tendons. Une douleur aux genoux en montant les escaliers pendant un certain temps signifie que quelque chose ne va pas. Vous devrez faire vérifier vos genoux.

Vos os sont également exposés à des dommages connus sous le nom de « fracture de stress ». Lors d’activités cardiovasculaires intenses comme la course ou le jogging, vos os deviennent plus forts. Cependant, en faire trop peut empêcher les os de soutenir votre corps.

Votre cartilage peut également subir une certaine usure, ce qui entraîne des douleurs et une accumulation de liquide dans les articulations.

Quand les douleurs musculaires prolongées doivent-elles vous concerner ?

Vous devriez vous inquiéter lorsque vous ressentez les types d’inconfort suivants :

  • Douleur qui dure plusieurs jours après l’exercice.
  • Douleur qui affecte vos performances lors d’activités sportives.
  • Douleur qui persiste même après un repos considérable.
  • Douleur qui affecte votre façon de marcher, de dormir et d’autres mouvements des membres.
  • Douleur qui non seulement est restée mais s’aggrave avec le temps.
  • Douleur qui vous fait augmenter votre dose de médicament.
  • Douleur qui a commencé à perturber votre rythme de sommeil.
  • Douleur qui vous fait ressentir de la faiblesse.
  • Douleur qui vous fait ressentir une sensation de picotement ou d’engourdissement.
  • Douleur qui conduit finalement à de la fièvre et de la transpiration.

L’expérience de tout ce qui précède n’est pas seulement un signe d’avertissement, mais une confirmation que vous devez consulter le médecin. Commencez par un traitement immédiat pour éviter d’autres dommages. En outre, vous devrez vous abstenir de recommencer tout type d’exercice qui pourrait vous conduire sur la même voie.

Consultez votre médecin avant de prendre du CBD

Et si le CBD avait un effet négatif sur vous ? Une des raisons pourrait être que le CBD a contrecarré un autre médicament que vous prenez peut-être. Seul votre médecin peut dire si ce produit chimique est sûr à prendre ou non. Par conséquent, il est conseillé de consulter d’abord votre médecin pour savoir si vous pouvez prendre ce médicament.

Assurez-vous également que vous achetez auprès d’une marque réputée, dépourvue de solutions exclusives inconnues. Les effets à long terme de la consommation de CBD n’ont pas été largement documentés. Par conséquent, commencer avec moins qu’un dosage libéral serait mieux que d’aller à grande échelle. Encore une fois, consultez votre médecin avant de modifier votre dosage.

Outre le CBD, prenez d’autres mesures de santé pour rester en forme. Adoptez un sommeil de qualité, restez hydraté, évitez les aliments malsains, tenez-vous-en à des repas nutritifs et faites de l’exercice sous la supervision d’un professionnel. De plus, gérez votre niveau de stress et d’anxiété avec des activités apaisantes et des exercices de respiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *