Catégories
Comment choisir son CBD ?

La Louisiane opte pour une réglementation delta-8 THC plutôt qu’une interdiction


La Louisiane a ouvert l’enregistrement pour les entreprises vendant des aliments contenant des cannabinoïdes dérivés du chanvre, y compris le delta-8 THC, rapporte Hemp Industry Daily.

Le ministère de la Santé de la Louisiane a envoyé un e-mail aux entreprises plus tôt cette semaine, annonçant que l’agence acceptait les demandes de licence pour fabriquer des cannabinoïdes comestibles.

Ils ont explicitement inclus le delta-8 THC comme celui qui serait autorisé. Selon Hemp Industry Daily, l’e-mail disait: « Cela inclut l’ajout de produits alimentaires contenant des produits CBD et delta-8 (THC) ».

Une législation récente a élargi la définition du chanvre consommable, qui était auparavant limitée au CBD, selon l’Office of Alcohol and Tobacco Control de l’État. Il a également établi un permis de vente en gros de chanvre et légalisé les aliments et les boissons contenant des cannabinoïdes dérivés du chanvre, bien qu’ils doivent d’abord être enregistrés et approuvés par le ministère de la Santé de la Louisiane.

Les anciennes règles

Avant le 1er août, la loi ne concernait que le « cannabidiol dérivé du chanvre industriel » et interdisait la vente d’aliments ou de boissons contenant des dérivés du chanvre. Il a permis une exception pour le CBD approuvé par la FDA en tant qu’additif alimentaire. Cependant, aucun produit de ce type n’existe à l’heure actuelle, car la FDA n’a approuvé aucun produit CBD non médical.

La loi stipulait également que le Bureau de contrôle de l’alcool et du tabac de la Louisiane ne superviserait pas l’autorisation ou la réglementation des fabricants, distributeurs ou détaillants de chanvre.

Les nouvelles règles

À compter du 1er août, « CBD » a été remplacé par « chanvre consommable » pour inclure le large éventail de cannabinoïdes dérivés du chanvre. Département de la santé de la Louisiane avant qu’ils ne puissent être mis en vente.Le département dispose d’une liste accessible au public des produits à base de chanvre enregistrés à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de l’État.

Enfin, la nouvelle loi donne au Bureau de contrôle de l’alcool et du tabac le pouvoir de réglementer les ventes de produits à base de chanvre et de signaler les violations aux forces de l’ordre.

Dans une note, l’ATC a déclaré qu’il « reste déterminé à soutenir les entreprises de l’industrie du chanvre consommable en constante expansion et en croissance rapide, tout en veillant à ce que ces entreprises aient les connaissances requises et adhèrent à toutes les lois, règles et réglementations applicables ».

« ATC reste déterminé à soutenir les entreprises de l’industrie du chanvre consommable en constante expansion et en croissance rapide, tout en veillant à ce que ces entreprises aient les connaissances requises et adhèrent à toutes les lois, règles et réglementations applicables. »

— Bureau de contrôle de l’alcool et du tabac de la Louisiane

« Une étape surprenante »

Hemp Industry Daily a qualifié l’acceptation du delta-8 de « pas surprenant, car plus d’une douzaine d’États vont dans la direction opposée et interdisent l’isomère THC ou le limitent à la vente au détail de marijuana ».

18 États ont interdit le delta-8 THC soit par voie administrative, soit avec de nouvelles lois.

Par Hemp Industry Daily : La Louisiane autorise la marijuana à des fins médicales, mais ne compte actuellement que neuf dispensaires en activité. L’État autorisera bientôt la vente de cannabis brut à fumer à usage médical, à compter de janvier 2022.

Ce projet de loi a été adopté par les législateurs en juin et permettra de vendre du cannabis delta-9 non transformé aux côtés des huiles, teintures, lotions, inhalateurs et bonbons déjà présents dans les dispensaires de marijuana à des fins médicales de l’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *